Le Sureau Noir

Endémique d'Europe Centrale, le sureau noir, ou Sambucus Nigra, est auréolé de légendes depuis la nuit des temps. Apprécié des hommes comme des oiseaux et des insectes, on prête à ses fleurs, baies et écorce,d'innombrables vertus thérapeutiques : pour traiter la fièvre, la toux, les infections respiratoires et urinaires, les troubles digestifs, les affections cutanées, les rhumatismes sans oublier ses propriétés diurétiques, dépuratives, antioxydantes et anti-inflammatoires. En résumé, un sambucus nigra chez vous, vous assure la santé sinon l'immortalité !

"Nourriture des dieux" pour les Romains et les Grecs de l'Anitiquité, les civilisations celtes et germaniques le considèrent comme une "plante magique" et les Scandinaves le plantent près de leurs maisons, comme ange gardien. Le nom sambucus vient du grec sambukê qui désigne une flute ou une harpe, les tiges creuses du sureau permettant de faire de la musique. On le surnomme "arbre aux fées", "arbre de sorcier" ou "arbre de Judas", car c'est à la branche d'un sureau noir que Judas Iscariote se serait pendu.

Arbuste résistant et verdoyant, pouvant vivre centenaire, il affectionne les zones boisées humides et les haies bocagères, bénéfiques pour la biodiversité. Il se plaira près d'un poulailler car c'est un arbre qui aime les terres bien azotées.

Au printemps, ses petites fleurs blanches suaves, délicieuses en beignets légers, peuvent parfumer limonades, sirops et vinaigres.

Samedi, 6 juillet, 2019

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).